Accueil du site -

Activités...

-

Nos Projet...

- Le Sénégal.

Titre du projet : « Belgique Sénégal, le temps d’une découverte »

Dates de l’échange et durée du séjour :

du 02 avril 2007 au 12 avril 2007 Nombre de jours : 10 jours

Identification du partenaire et du lieu où se déroulera le projet « AVENIR DE L’ENFANT » Cité Gabon 261 Province : Rufisque Ouest / Sénégal Tél : 00221/8361308 - labe001@yahoo.fr

Identification du nombre de participants au projet. Projet d’envoi de jeunes chez le partenaire (nombre total de jeunes 13 )

Contexte et motivation pour ce projet :

Dans notre association, nous rencontrons très souvent une population d’origine maghrébine. Malgré notre souci qui est de prôner la multi culturalité et la diversité culturelle au sein du public, nous avons remarqué que les jeunes maghrébins fréquentant notre a.s.b.l restent regroupés entre eux. Les raisons de ce fait peuvent être expliquées de différentes manières dont la peur de l’autre, les cultures différentes, les préjugés…Mais aussi par la réalité sociologique de la commune de St Gilles où existe une véritable concentration de personnes d’origine maghrébine. En effet, le fait d’être habituer de fréquenter, la plupart du temps, le même type de personnes, la même culture, il devient alors difficile de s’ouvrir aux autres. Ainsi, Notre grande motivation est de permettre à nos jeunes de sortir de leur « bulle » et de rencontrer d’autres jeunes dans leurs milieux de vie, d’apprendre à connaître leurs différences et à les reconnaître afin de ne plus s’enfermer dans des préjugés qui pourraient rendre une relation impossible entre ces jeunes. Nous avons également constaté que nos jeunes avaient des images préconçues sur l’Afrique Noire (pays de misère, manque de centres d’intérêts…). Par le biais de ce voyage au sud, nous tenterons de prévenir cette problématique en permettant des échanges entre deux jeunesses éloignées par la distance mais qui pourraient être tout aussi proches par des valeurs communes mais qu’ils ne réalisent pas encore. Nous privilégions cette méthode car nous pensons qu’une rencontre avec les jeunes du sud serait d’une extrême richesse sociale, éducative et culturelle. En les faisant réfléchir sur leurs modes de vies, cette rencontre pourrait déclencher des changements d’attitude qu’aucune autre formation ne pourra jamais développer. Nous pensons également que l’approche et la compréhension de la culture de l’autre sont des vecteurs de rapprochement entre les peuples.

Objectifs de ce projet :

-  Favoriser une ouverture d’esprit des jeunes de l’a.s.b.l. En effet, ce voyage permettra aux jeunes d’élargir leurs horizons dans différents domaines (ex : modèle familial différent du leur, rythme de vie plus lent selon les endroits…)
-  Permettre aux jeunes de découvrir une autre culture, d’autres modes de vies, qui pourraient leur permettre de remettre en question certaines de leurs pratiques ou habitudes,
-  Par le biais des activités qu’ils réaliseront avec les jeunes du sud, les jeunes de l’a.s.b.l pourraient partager, avec eux, des expériences de vie…
-  Valoriser les jeunes du sud en leur permettant de faire découvrir à nos jeunes certains arts du sud (nous pensons entre autre à l’art de récupérer des déchets et de les transformer en objets), leur village, leur histoire…
-  Valoriser les jeunes de notre a.s.b.l à travers l’organisation du projet (élaboration, mise en pratique et finalité de manière autonome) et à travers une exposition qu’ils réaliseront après leur retour en Belgique pour sensibiliser la population sur les réalités dans le pays du sud car en effet, les jeunes envisagent de prendre des photos, de faire un mini reportage de tout ce qu’ils ont vus, appris durant le voyage et de les présenter à la population à St Gilles. Cette exposition sera ouverte à tout public et les jeunes participeront directement à l’organisation de cet événement.

-  Poursuivre et approfondir les échanges et les contacts entre les jeunes des deux pays après le séjour au moyen d’une correspondance régulière entre les jeunes.

Méthodes et moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs (actions concrètes) :

Les méthodes et les moyens mis en œuvre pour atteindre ces objectifs sont nombreux et se retrouvent également lors de la préparation. Les méthodes utilisées (avec le soutien du foyer « avenir de l’enfant » qui est un de nos partenaires au Sénégal) seront les suivantes :

ü Participation active des jeunes à l’élaboration du projet, recherche d’information, organisation d’évènement pour financer le voyage,…
-  Objectif : conscientiser les jeunes au fait que ce projet leur appartient et ainsi les valoriser à travers une préparation autonome.
-  Faire loger les jeunes de notre a.s.b.l quelques jours au sein du foyer « l’Avenir de l’enfant ». Objectif : Créer une proximité entre les jeunes des deux pays ; Favoriser l’immersion des jeunes de notre a.s.b.l dans le cadre de vie c’est – à –dire, l’environnement des jeunes sénégalais.
-  Faire participer nos jeunes au travail de rue exercé par les éducateurs sénégalais. Objectif : sensibiliser les jeunes de notre a.s.b.l à la réalité du pays.

-  Pouvoir participer à un forum (débat) que l’association (les jeunes du foyer) aurait organisé à notre arrivée pour informer les jeunes de notre a.s.b.l sur la situation des enfants de la rue au Sénégal (témoignages…) ;

-  Initiation par les jeunes sénégalais sur la récupération des déchets et la transformation de ces derniers en objet. (Cette activité aura entre autre comme objectif de conscientiser les jeunes à un système économique informel qu’ils ignorent et de favoriser leur esprit créatif)

-  Faire participer nos jeunes à toutes les activités organisées par le foyer. Objectif : favoriser un réel échange entre les jeunes sénégalais et les jeunes de notre a.s.b.l. Lors des activités, nous veillerons à constituer des équipes mixtes (belgo sénégalaise) afin de favoriser un esprit de solidarité entre les jeunes des différents pays et leur permettre d’échanger.

-  Découvrir la ville (villages reculés (bien typiques), infrastructures, associations locales, rencontre avec les habitants) par l’intermédiaire des jeunes sénégalais du foyer et une personne de référence au Sénégal.

-  Organiser des ateliers cuisine où il sera demandé réciproquement aux jeunes sénégalais et aux jeunes de notre a.s.b.l de concocter un plat typique.

Objectif : partager leur savoir au niveau culinaire et échanger autour du repas.

-  Elaborer des Jeux de pistes dans les villages visités et les organisés en collaboration avec les animateurs sénégalais du foyer. Objectif : Ces jeux permettront aux jeunes de l’a.s.b.l d’aller vers la population sénégalaise et de l’interroger sur sa culture, ses monuments, ses administrations…

-  Créer un mini reportage, un mini film avec la participation des jeunes des deux pays… Objectif : Cette activité permettra aux jeunes (belges et sénégalais) de se réunir, se retrouver et échanger des idées autour d’une création commune. Elle leur permettra de produire communément, d’apprendre les techniques vidéo et de valoriser leur travail lors de l’exposition qui sera organisée.

La liste des méthodes et des moyens que nous vous avons présentée ci-dessus n’est pas exhaustive et des idées nouvelles pourraient émerger lors de l’organisation et la concrétisation du projet…

Préparation :

Nous pensons que tout projet doit être sérieusement préparé… Ainsi, il est important d’avoir des réunions hebdomadaires avec les jeunes et l’équipe encadrante.

En premier lieu, nous sélectionnons les jeunes en évitant notamment les situations de dépendance (alcool, drogue…), les affections chroniques et les déséquilibres psychologiques trop graves. Nous veillons à constituer des groupes homogènes composés de dix à quinze jeunes.

Ces réunions ont pour objectif de penser ensemble à tous les éléments importants du projet et de trouver ensemble les solutions. Nous cherchons à ce que les jeunes soient intégrés dans tout le processus.

La question du financement et du partenariat sont mises sur la table…l’équipe encadrante se charge d’entrer les projets aux organismes et de trouver les partenaires. Nous demandons une participation financière, même symbolique aux jeunes. Nous réfléchissons ensemble sur l’organisation d’événements qui pourrait nous permettre de récolter des fonds (relève d’idées, distribution des tâches…)

Un projet à l’étranger demande un encadrement de qualité, c’est pour cela que nous pensons qu’il est important :

-  de former les jeunes de notre a.s.b.l ainsi que l’équipe encadrante à la culture sénégalaise (codes culturels, coutumes, initiation lexicale…) afin d’éviter des chocs culturels à l’arrivée au pays et leur permettre de s’adapter ;
-  De projeter des vidéos, des photos sur la situation géographique et sociale du Sénégal ;
-  De demander aux jeunes de l’a.s.b.l de faire des recherches par rapport au Sénégal et de les présenter devant le groupe ;
-  De permettre aux jeunes de rencontrer une personne sénégalaise en Belgique qui connaît énormément son pays d’origine et qui pourrait répondre aux questions qu’ils auraient préalablement préparées.
-  De préparer le programme d’activités avec les jeunes.
-  De favoriser les échanges interculturels sur place ;
-  De favoriser les liens avec la population et prévoir soigneusement l’accueil des jeunes.
-  De favoriser l’appropriation du séjour par les jeunes (expos de photos, cassettes vidéo…) ;

La dimension de l’échange :

Nous voulons ce projet différent des autres projets humanitaires qui symbolisent souvent une relation de « paternalisme vexatoire »à l’encontre des pays du sud.

Le pays du sud a également des richesses que nous mettons très peu en avant et que les populations du nord ignorent. Ici, chacun apportera du sien… A travers les diverses activités qu’on organisera sur place, nous tenterons de viser une proximité réelle entre les jeunes des deux milieux. Une proximité qui permettra au jeune du sud de faire découvrir au jeune de notre a.s.b.l ses talents, sa culture, sa vie et le jeune de l’a.s.b.l s’enrichira de toutes ces nouvelles connaissances et vice versa…

Ainsi, nous voulons un projet qui mettra l’accent sur les notions de partage, de dialogue entre deux pays, deux cultures éloignées géographiquement mais si proche en terme d’humanité.

Retombée :

-  Création d’un partenariat solide entre les deux pays.

Suivi et évaluation :

Nous évaluerons l’opération par le biais des rapports rédigés à l’intention des financeurs. Nous mettrons en place des modalités d’évaluation de l’impact à moyen et long terme créé auprès du jeune par l’échange internationale.

Exemple de modalités d’évaluation :

-  Un questionnaire (où les objectifs précités seront tournés en question) qu’on distribuera à la fin du projet à tous les jeunes. Ce questionnaire servira de support pour la rédaction des rapports ;
-  Un journal de bord qu’on distribuera à tous les jeunes pendant le projet et qui devra quotidiennement être complété par leurs découvertes, leurs sentiments, leurs difficultés leurs facilités…
-  Des réunions, avec tous les jeunes, organisées pendant le séjour par l’équipe encadrante en fin de journée.

Programme des différentes phases de réalisation :

Novembre

- Élaboration du projet : objectifs, méthodes de travail, moyens au moyen de réunions entre les encadrants et les jeunes.

Décembre

- Recherche de partenaire au Sénégal ainsi que des associations sur Bruxelles ayant organisé des projets dans ce pays. Découverte d’un partenaire intéressant à Rufisque (foyer AVENIR DE L’ENFANT) et contacts téléphonique divers avec ce dernier
- Visite et entretien avec une animatrice d’une association « LINK BRUSSEL » dans le but de récolter des informations générales sur le Sénégal.

Janvier

- Réunions de travail avec les jeunes, préparation d’un programme d’activités fictif, projection vidéo sur différentes thématiques du Sénégal,…
- Prise de contact à plusieurs reprises avec le partenaire clé (foyer AVENIR DE L’ENFANT).Relève d’idées d’activités sur place…
- Recherche avec la collaboration des jeunes sur les différents tarifs concernant : Vol, hébergement, location de cars, …

Février

- Partenariat avec l’ONG Solidarité socialiste qui offrira une formation aux jeunes de l’asbl concernant les réalités des pays du Sud.
- Rencontre des jeunes avec un sénégalais ayant une bonne connaissance du pays.
- Réunion pour l’organisation d’évènements pour financer le projet (défilé, concert,…)

Mars

- Organisation des évènements prévus pour récolter des fonds (voir fiche détails en annexe)

Avril

- ECHANGE JEUNE ( 2 avril au 12 avril) : application du programme d’activité élaborés avec la collaboration des animateurs sénégalais.
- (Fin avril) Evaluation de l’échange avec les jeunes.

Mai

- Réunion de travail pour l’évaluation

Pour la réalisation de ce projet, nous avons bénéficié du soutien du centre culturel « De Pianofabriek », de la commune de Saint-Gilles : Echevinat des relations Nord/Sud, Monsieur Leduc et l’Echevinat de la jeunesse, Monsieur Ahruil. Ainsi que du BIJ (Bureau international de la jeunesse) et de la fondation roi Baudouin (fond Alain De Pauw).

Nous les remercions !!

Répondre à cet article

Veuillez vous connecter afin de participer au forum
Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]